Rédaction web : tous nos conseils pour réussir vos contenus en 2021

Semji > SEO > Rédaction web : tous nos conseils pour réussir vos contenus en 2021

Perdus dans les évolutions du SEO et les enjeux de la rédaction web en 2021 ? Nos conseils pour toucher votre cible grâce à un contenu de qualité.

Ecrire pour le web en 2021, en quoi ça consiste ?

L’enjeu de la rédaction web est d’offrir à la fois un contenu intéressant et engageant pour les internautes tout en respectant un certain nombre de règles édictées par les moteurs de recherche comme Google.

Rédiger pour le web c’est offrir un contenu capable de capter l’attention d’une cible et de l’inciter au partage. La rédaction web peut ainsi permettre à des entreprises de s’adresser à leurs clients mais aussi de se faire connaître de clients potentiels.

Rédiger en 2021, c’est aussi prendre en compte les évolutions du SEO, marquées par l’importance croissante de l’intelligence artificielle de Google, Google RankBrain. Cette dernière est capable d’interpréter les requêtes des internautes en s’appuyant sur sa connaissance de champs sémantiques élargis. Il n’est même pas utile que le mot-clé tapé par l’internaute soit présent de manière exacte dans le contenu. Le but pour Google : affiner toujours plus les résultats des SERP (pages de résultats) et répondre de façon pertinente aux requêtes vocales.

Autre point qui devrait impacter la rédaction en 2021. Google sortira, en mai prochain, une nouvelle mise à jour de son algorithme qui va renforcer encore davantage la part de l’expérience utilisateur dans le référencement. Le SXO ou Search eXperience Optimization, alliance du SEO et de l’UX, devrait donc prendre toute sa place dans la stratégie web de ces prochaines années.

Pourquoi et pour qui faire de la rédaction SEO ? Les défis des rédacteurs web en 2021

Vous l’avez compris, suite aux diverses évolutions du référencement naturel, les rédacteurs font face à de nombreux défis. 

Vous êtes pressés ? 
👉Téléchargez notre ultime checklist de la rédaction web ! 

 

Afin de réellement comprendre l’utilité de la rédaction web, il est important d’avoir ces chiffres en tête :

requêtes sont soumises toutes les secondes

est le niveau d’attention en moyenne pour un internaute

%

des visites sur une page durent moins de 4 secondes

%

seulement des mots sont lus sur une page d'environ 500 mots

Source : http://ramus.se.uni-hannover.de/glosebase/images/b/b8/Weinreich2008-commented.pdf

En outre, selon une étude publiée par SEMrush et CMI en 2018, les principaux challenges des rédacteurs de contenus web sont principalement de :

 

  • Trouver un équilibre entre créativité et optimisation SEO
  • Comprendre leur audience et ses préoccupations
  • Respecter les deadlines et maîtriser la gestion du temps

 

À la différence d’un journaliste ou d’un rédacteur pour un magazine, le professionnel de la rédaction web n’est pas totalement libre sur le fond et la forme de son texte. Il doit prendre en compte les attentes de sa cible et les contraintes liées au référencement naturel. Plus que jamais sur le web, le choix des mots est crucial. Et en fonction des mots choisis, du champ sémantique, de la structuration du contenu, etc. la page sera plus ou moins visible sur les requêtes des internautes. Le choix des mots, ceux du public cible, est donc essentiel pour s’adresser aux bonnes personnes.

Dans un contexte où la visibilité repose sur des règles de plus en plus complexes, comment fournir un contenu de qualité qui réponde à la fois aux exigences de Google et des lecteurs ? 

De nombreux outils existent pour accompagner les rédacteurs web dans cette démarche. Une solution comme Semji par exemple aide les rédacteurs à identifier les questions que se posent les internautes, les réponses qu’ils cherchent afin de pouvoir y répondre avec un contenu parfaitement optimisé.

Bien rédiger pour le web : réussir son contenu en 11 étapes

Comment réussir à coup sûr son contenu et être visible auprès de votre cible ? Semji vous dévoile toutes les étapes à suivre pour produire un contenu de qualité.  Nos conseils sont valables pour tous les types de contenus web.

Et comme le prouvent les résultats obtenus par Qilibri, client Semji Platform, ça fonctionne ! L’exemple ici avec l’un de leurs articles de blog créé en 2020 avec Semji Platform et qui a généré de beaux résultats SEO en seulement 4 mois. Un vrai boost de visibilité puisque l’article se hisse aujourd’hui en position 0 sur la requête “comment avoir des hanches”.

Trafic généré suite à la création et l’optimisation du contenu avec Semji Platform.

Pour en savoir plus sur ces résultats et obtenir des conseils pratiques pour faire pareil, retrouvez le témoignage complet de Quentin Leandri, responsable trafic & acquisition de Qilibri. Vous découvrirez comment cette start-up a pu gagner en visibilité sur le marché ultra-concurrentiel du rééquilibrage alimentaire et réussir à faire +3400% de trafic SEO 12 mois seulement!

L’enjeu de visibilité sur les moteurs de recherche est aujourd’hui extrêmement fort en raison d’une concurrence élevée. La rédaction SEO peut répondre à cette problématique. Cependant,  elle ne se fait pas au hasard, mais s’inscrit dans une stratégie digitale et de contenu élaborée en amont ayant pour base une connaissance approfondie de son public cible.

Étape 1 : Rechercher un sujet d’article selon des objectifs précis

Rédiger sans objectif précis est une perte de temps et d’argent. La rédaction d’un contenu doit absolument s’inscrire dans une stratégie de communication, elle-même orientée par des objectifs SMART :

  • Simples
  • Mesurables
  • Atteignables
  • Réalistes
  • Temporellement définis

La stratégie de communication s’appuie sur des indicateurs de suivi précis : positionnement des articles sur la SERP, analyse du trafic du site internet, nombre de réactions que les contenus suscitent sur les réseaux sociaux, taux de conversion, etc. 

Sur quelles requêtes souhaitez-vous être visible ? Quels sont les attentes et les besoins de vos clients et de vos prospects ? Il s’agit de mettre en adéquation vos objectifs commerciaux avec les besoins de votre cible. 

Chez Semji, nous avons compris l’importance du suivi de la performance d’un contenu. Notre plateforme permet notamment de suivre en un clin d’oeil les gains SEO pour évaluer le ROI de vos contenus.

Ici, notre client a choisi de se positionner sur la thématique des hanches chez les femmes car elle présentait de fortes opportunités.

Étape 2 : Définir les mots-clés sur lesquels se positionner

Commencer par comprendre les attentes des internautes

En vous appuyant sur vos personae, essayez d’imaginer le parcours des utilisateurs et ce qui pourrait les amener à entrer ce sujet dans les moteurs de recherche. 

En effet, de nombreuses étapes sont à parcourir par le prospect entre le moment où il recherche un service ou un produit pour répondre à son besoin jusqu’à son adhésion. Au cours de ce processus décisionnel, son comportement ne fait qu’évoluer et le type de contenu doit donc s’adapter à chaque phase. Nous en retenons 3 majeures :

  • La phase de sensibilisation : le visiteur prend conscience de son besoin et des solutions existantes pour y répondre. Ici, soyez pédagogue et montrez-lui que vous êtes le plus expert dans votre domaine. Les articles de blog, guides ou encore infographies sont très efficaces pour asseoir votre autorité sur votre secteur.
  • La phase d’évaluation : L’internaute compare, analyse différentes solutions avant de prendre sa décision. Démontrez ici que vous êtes le plus à même de comprendre son point de douleur (“pain point”) et démarquez-vous de la concurrence. Les livres blancs, podcasts et vidéos sont de très bons vecteurs pour renforcer la crédibilité.  
  • La phase de conversion : C’est là que tout se joue et que la bascule entre “visiteur” et “client” peut être réalisée. Soyez convaincant et adoptez une approche personnalisée à travers vos contenus. La démonstration de votre offre, l’usage d’études de cas, de témoignages clients, etc. peuvent être très impactants dans la prise de décision. Ils permettent de s’identifier et de se projeter avec votre solution.

Au-delà du parcours et pour définir les requêtes à travailler, essayez d’identifier les termes utilisés, le vocabulaire employé lorsque votre audience formule son besoin. Selon le type de requête, les attentes de l’internaute en matière de contenus et de résultats ne seront pas les mêmes. Vous devez donc comprendre ce qu’il y a derrière pour y répondre de la meilleure façon. Attention cependant : observez bien les résultats de la SERP sur la requête que vous souhaitez travailler et faites attention à la manière dont Google interprète les intentions des utilisateurs. Il peut y avoir des différences. Dans tous les cas, c’est souvent Google qui a le dernier mot !

Viser les mots-clés pertinents et prioritaires

Une fois que vous avez votre sujet, il est temps pour vous de définir le ou les mots-clés principaux de l’article. 

Qu’est-ce qu’un mot-clé principal ? Il s’agit de votre objectif premier, le ou les termes sur lesquels vous souhaitez que votre contenu se positionne en priorité. Il doit à la fois répondre à vos objectifs de visibilité, mais aussi correspondre aux attentes des internautes. Son volume de recherche relativement élevé doit donc vous offrir un fort potentiel de trafic.

Attention, il faut bien distinguer le type de mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner. Il en existe plusieurs types : 

  • Mot-clé navigationnel : un mot-clé destiné à trouver un site ou une entreprise en particulier. Ex : “Fitness Boutique Lyon”
  • Mot-clé informationnel : un mot-clé plus ou moins générique permettant d’obtenir des informations sur un produit ou un service. Ex : “comment avoir des hanches sans sport ?”
  • Mot-clé transactionnel : un mot-clé qui indique que l’internaute est dans un processus d’achat plus poussé, mais a besoin d’un complément d’information pour se décider. Ex : “programme minceur pas cher”

Mots-clés suggérés par Semji Platform pour “Hanches”.

Semji Platform peut vous aider à définir la requête principale de votre article. Il suggère également des mots-clés de longue traîne pour se positionner sur des thématiques plus spécifiques. Ici, pour le terme “hanches”, la plateforme propose divers mots-clés tels que “comment avoir des hanches”. Ce terme représente un volume moyen de 1000 recherches par mois.

Profitez de Semji gratuitement avec l’essai gratuit et définissez à votre tour la requête principale de votre article grâce à Semji Platform.

Ce sujet vous intéresse ? N’hésitez pas à revoir notre Webinar “Le SEO basé sur l’intention de recherche : décryptage et stratégie”.

Étape 3 : Créer un plan qui répond à l’intention utilisateur

C’est le moment crucial de l’optimisation : définir le bon angle. L’objectif est triple : 

  • Offrir à votre audience l’information la plus utile, pertinente et complète. 
  • Appuyer les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.
  • Baliser la hiérarchie du contenu (les fameux Hn) pour faciliter la compréhension de l’article auprès de Google. 

Pour prendre la bonne orientation et structurer le plan qui en découle, nous conseillons chez Semji d’effectuer cette approche :

  1. A partir de votre mot-clé principal, étudiez la concurrence (a minima les trois premiers résultats) positionnée sur la thématique. Évaluez son contenu, les sujets abordés dans les articles, le nombre de mots, etc.
  2. Observez la SERP pour déterminer les éléments qui la composent. Y-a-t-il une position 0, des PAA (People Also Ask), des vidéos, etc. ? A travers cette observation, vous serez en mesure de comprendre comment Google interprète les intentions de recherche des internautes. 

Ces informations sont remontées automatiquement dans l’onglet “Competitors” de Semji. Vous pouvez directement consulter les pages de vos différents concurrents ainsi que les plans de leurs articles.

Onglet Competitors de Semji Platform qui affiche la structure des contenus concurrents pour la requête “comment avoir des hanches”.

Pour structurer un plan de rédaction pertinent, la plateforme intègre également les questions des internautes et les search intents. Comme son nom l’indique, les search intents indiquent les sujets qui intéressent votre audience. Priorisées selon le volume de recherche et les contenus concurrents, ces suggestions sont à intégrer dans vos balises Hn (titres et sous-titres).

Les techniques indispensables pour structurer un contenu web

 

Il existe plusieurs techniques pour structurer un article. Les plus connues (et utilisées) sont la règle des 5W et la pyramide inversée.

La règle des 5W consiste à répondre à 5 questions, si possible, dès les premières lignes de l’article mais aussi dans les intertitres : Who ? / Qui ? When / Quand ? Where / Où ? What / Quoi ? Why ? / Pourquoi ? On peut aussi ajouter les questions “Comment ?” et “Combien ?” pour être parfaitement exhaustif.

Complémentaire aux 5W, la pyramide inversée permet d’organiser les informations en jouant sur la profondeur de l’article. Les infos essentielles sont délivrées brièvement en début d’article puis sont développées au fil des paragraphes.

 

Source : adeomarketing

Rédiger un contenu web de qualité

Vous avez votre sujet et votre angle d’article ? C’est le moment de passer à la rédaction ! 

Côté optimisation, si vous souhaitez être certain d’atteindre le meilleur niveau, une solution comme Semji peut vous y aider ! Il vous suffit juste de suivre les suggestions listées par la plateforme. Pour rendre la rédaction encore plus ludique, l’évaluation de la pertinence SEO de votre texte se fait à travers un Content Score. La mécanique est simple : plus vous suivez les recommandations, plus vous augmentez votre score et êtes certain de publier un contenu 100% optimisé avec de beaux résultats à la clé !

 

Justement, dans cette nouvelle partie, nous vous dévoilons l’approche suivie dans Semji, les étapes à ne pas omettre pour atteindre le meilleur niveau d’optimisation.

Étape 4 : Un H1 bien optimisé et accrocheur

S’il y a bien un élément à ne pas négliger, c’est celui-là. Le titre de l’article doit à la fois donner assez d’informations sur ce que l’on va trouver dans l’article tout en donnant envie d’aller plus loin. Sans oublier qu’il doit obligatoirement comporter le mot-clé principal du contenu !

Certaines formes de titres sont plus accrocheuses telles que :

  • La forme interrogative : “Qu’est-ce que la diète alimentaire ?”
  • Les articles “How to” : ”Comment commencer un rééquilibrage alimentaire ?”, 
  • Les chiffres : “10 astuces pour éviter de grignoter”

Exemple : 

Ici, le titre correspond parfaitement au mot-clé principal et peut se suffire à lui-même. 

Étape 5 : Un title et une métadescription qui donnent envie d’aller plus loin

Élément de la SERP, le title est un outil essentiel pour le SEO et doit inclure, a minima, le mot-clé principal. Quant à la métadescription, elle a pour objectif premier d’inciter l’internaute à cliquer sur le résultat de recherche soit en apportant des éléments complémentaires au title, soit en titillant la curiosité de l’internaute.

Exemple :

Étape 6 : Une introduction et un premier paragraphe qui donnent le ton

Saviez-vous que les premières lignes d’un article sont capitales pour conserver l’intérêt du lecteur ? Avec un niveau d’attention de quelques secondes, les internautes prennent rarement le temps de lire les articles en intégralité. Le titre, les intertitres et l’accroche sont les éléments les plus lus. Viennent ensuite l’introduction et le premier paragraphe qui doivent répondre aux questions du lecteur, mais surtout lui donner envie d’approfondir le sujet. N’hésitez donc pas à porter une attention particulière à ces deux éléments du contenu.

Exemple :

Étape 7 : Des intertitres déclinés autour du mot-clé et de l’intention de recherche

Comme nous l’avons vu précédemment, les intertitres (appelés communément headings ou Hn), vont aider à structurer l’article autour de votre mot-clé principal et l’intention de recherche qui se cache derrière. Ces sous-titres vont également permettre d’introduire des variations du mot-clé principal. Ce sont les mots-clés secondaires.

Exemples :

Comme vous l’aurez compris, pour chaque mot-clé il existe une intention de recherche à définir. Cette étape est primordiale puisqu’elle aura une répercussion sur la construction de votre plan. Dans notre exemple avec l’article de Qilibri, les search intents de Semji recommandent des sujets à aborder et à intégrer dans les balises Hn. Affichées par cluster, ces suggestions sont priorisées selon le volume de recherche et les contenus concurrents.

Suggestions des search intents par Semji Platform pour la requête “comment avoir des hanches”

Derrière la requête “comment avoir des hanches”, le rédacteur découvre ici les attentes des internautes  : des exercices pour se muscler les fesses et perdre des hanches, des astuces pour avoir de belles hanches etc. Grâce à ces informations, il trouve le bon angle et balise son article correctement. Il est certain de rédiger un contenu utile, avec un potentiel de trafic organique élevé.

Créez des contenus pertinents et qui répondent à l’intention utilisateur avec Semji Platform !

Étape 8 : Des paragraphes clairs, concis et surtout complets

La règle d’or : 1 idée = 1 paragraphe. Pour ne pas perdre vos lecteurs, mieux vaut opter pour des paragraphes assez courts et des sous-parties bien définies. N’hésitez pas à jouer avec les niveaux d’intertitres pour développer vos idées. L’internaute doit pouvoir savoir ce que contient votre article rien qu’en les lisant.

Pour viser les top positions, vos paragraphes doivent être bien construits mais aussi très complets. Selon la requête ciblée, il y a en effet tout un champ sémantique à adresser pour votre audience et pour Google. Votre expertise métier est donc clé pour aborder tous les aspects du sujet principal.

Requête “comment avoir des hanches” : Semji analyse ici les contenus des concurrents présents sur la page de résultats Google et identifie les termes qui reviennent le plus souvent. 

C’est l’approche menée par le rédacteur de Qilibri ici. Autour du mot-clé “comment avoir des hanches”, il découvre avec Semji un certain nombre de “Topics” et trouve toutes les informations à aborder dans son contenu. Il complète alors son argumentaire avec de nouvelles idées et optimise son contenu pour capter encore plus de visibilité.

Étape 9 : Des liens hypertextes utiles et de qualité

Afin d’enrichir votre contenu, il est recommandé d’ajouter des liens vers d’autres pages. Cela peut être des pages internes de votre site traitant de sujets connexes (voir notre article sur le cocon sémantique). Il est également conseillé de faire des liens vers des pages externes qui permettront d’enrichir ou d’illustrer votre propos

Portez une attention toute particulière à la qualité des sites en question et aux ancres de vos liens qui doivent être explicites. Attention également à ne pas diriger uniquement l’internaute vers vos pages produits pour ne pas vous décrédibiliser. Il s’agit avant tout d’offrir la meilleure expérience de lecture possible à votre audience et donc de leur proposer des pages pouvant les intéresser.

Pensez également au maillage interne, soit le fait de lier vos articles entre eux. Cela aura également un effet positif sur le référencement naturel.

Exemple :

Pour pousser la visibilité de ce contenu, Semji intègre les deux notions d’Incoming et d’Outgoing links et informe le rédacteur de Qilibri du nombre de liens sortants et entrants à insérer. Pour renforcer l’autorité de la marque sur la thématique remise en forme, Semji va même plus loin en listant les articles les plus pertinents du site mag.qilibri.fr qui enrichiront le contenu d’origine.

Étape 10 : Des visuels pour une meilleure expérience utilisateur

Les visuels ne servent pas seulement à illustrer votre propos. Ils offrent également un changement de rythme dans le contenu, une aération dans la lecture. Choisissez-les avec soin. Plus ils seront originaux et variés, plus ils permettront de conserver l’attention de l’internaute, et donc de faire passer votre message.

En outre, en renseignant correctement l’attribut ALT, vous pouvez également positionner votre page sur les recherches images de Google.

Étape 11 : Des CTA stratégiquement disposés

 Le CTA, ou Call to Action, permet d’inciter l’internaute à effectuer une action, le plus souvent, commerciale. Il peut s’agir de :

  • Cliquer sur un lien vers une fiche produit,
  • Souscrire à une newsletter,
  • Faire une demande de devis,
  • S’inscrire pour une démonstration,
  • Demander à être rappelé, etc.

Exemple :

Il doit être visible, placé stratégiquement de manière à s’insérer de la façon la plus naturelle possible dans le texte. 

Partager un contenu web 

Vous connaissez maintenant vos cibles. Vous devriez donc savoir sur quels médias ou sur réseaux sociaux les atteindre. Voici quelques conseils pour partager efficacement vos contenus. 

  • Plutôt que la quantité, misez sur la qualité et allez chercher votre public cible sur les réseaux qu’il fréquente le plus. 
  • Adaptez votre contenu au média en question. Ex : Sur Instagram, créez un post dans lequel vous résumerez les idées essentielles de votre article ou ferez du teasing pour inciter les internautes à aller lire l’article dans son intégralité. 
  • Misez sur les visuels, voire les vidéos très courtes pour présenter votre article. 
  • Suscitez l’émotion, faites réagir vos lecteurs et incitez-les à commenter et/ou partager votre article.

Exemple de partage d’article sur Instagram par le site https://www.psychologue.net/

 Source : https://www.instagram.com/p/CLWp5sGne6I/?utm_source=ig_web_copy_link

Source : https://www.instagram.com/p/CLT3dwPjraR/?utm_source=ig_web_copy_link

Besoin d’un résumé ? N’hésitez pas à télécharger notre check-list des 24 points à vérifier pour assurer la visibilité de vos contenus

 

 

Les outils pour vous aider à mieux rédiger

Il existe de nombreux outils, gratuits ou payants, à disposition des rédacteurs web pour les aider dans la rédaction de leurs contenus. Il peut s’agir d’outils d’aide à la recherche de mots-clés, d’optimisation des balises, de correcteurs d’orthographes, etc. Dans notre check-list pour réussir vos contenus SEO, nous vous proposons une sélection d’outils d’aide à la rédaction.

Néanmoins, la multitude d’outils d’aide à la rédaction n’apporte qu’une aide partielle au rédacteur. C’est ce problème qu’a souhaité résoudre Semji en proposant une solution tout-en-un. La plateforme Semji accompagne les rédacteurs dans toutes les étapes de la rédaction, de la préparation au suivi de la performance en passant par l’optimisation.

Ainsi, avec Semji, vous pouvez :

  • Être guidé dans l’optimisation de vos contenus et rédiger sereinement

 

  • Connaître les volumes de recherche sur un mot-clé et trouver des mots-clés associés et des questions relatives au sujet

  • Identifier et analyser des contenus concurrents rapidement

  • Détecter les intentions de recherche et les contenus attendus par votre audience

 

  • Avoir toujours un oeil sur le planning éditorial et assigner les articles entre vos différents collaborateurs et rédacteurs

 

    • Suivre la performance des contenus publiés

    Avec Semji, vous ne publiez que ce qui est pertinent et parfaitement optimisé pour Google ! Pour en savoir plus sur nos offres et découvrir quels plans est le plus adaptés pour vos besoins en contenus, cliquez ici , ou si vous voulez bénéficier de votre essai gratuit cliquer ici.

    En bref : ce qu’il faut retenir sur la rédaction web en 2021

    • Ne laissez rien au hasard et rédigez en ayant des cibles et des objectifs précis en tête.
    • Appuyez-vous sur des outils de qualité pour vous faire gagner du temps.
    • Cherchez toujours à améliorer l’expérience utilisateur en proposant des contenus adaptés à la lecture sur tous les écrans.
    • Intéressez-vous à votre sujet pour le rendre intéressant.