Infographie : Les 10 conseils pour optimiser vos contenus pour le SEO

Home > Content Marketing > Infographie : Les 10 conseils pour optimiser vos contenus pour le SEO

Si nous prônons l’importance des mots, nous pensons que les images sont aussi pertinentes pour sensibiliser vos collaborateurs à un sujet stratégique lié à votre organisation. C’est pourquoi nous partageons aujourd’hui l’infographie publiée par le studio Blackthorns, illustrant nos 10 commandements à respecter pour rédiger des contenus SEO.

Inspirée par notre livre blanc « Comment produire, optimiser, mesurer des contenus GoogleFriendly ? », découvrez en image la bible des experts SEO. Guidez vos collaborateurs dans la production de contenu web performant dont le but suprême est de booster le référencement naturel de votre site et le taux de transformation de vos actions de Content Marketing !

1. Un mot-clé principal par contenu tu choisiras

Pour positionner un contenu texte sur une requête, vous devez choisir avec précaution votre mot-clé principal. Pour faire le bon choix, il est indispensable d’étudier vos cibles ainsi que la SERP visée. Bien entendu, tenir compte des différents types de requêtes est d’une importance capitale !

2. Ton titre et ton accroche tu soigneras

Ces deux éléments sont les premiers lus par votre visiteur. Leur qualité et leur originalité seront déterminants pour la suite de la lecture. S’ils sont assez convaincants, votre lecteur poursuivra volontiers sa lecture.

3. Aux 5 W tu répondras

Testée et approuvée, cette règle dicte les grands principes des stratégies de contenus. Elle permet de vous assurer que vous répondez bien aux attentes des lecteurs de façon concise : Who / What / Where / When / Why = Qui / Quoi / Où / Quand / Pourquoi. Pour avoir toutes les chances de fonctionner, votre contenu final doit impérativement répondre à ces 5 questions.

4. La structure de la pyramide inversée tu respecteras

Grâce à la technique de la pyramide inversée, qui vient en complément des 5 W et dont l’efficacité est scientifiquement prouvée, vous améliorez le taux de mémorisation de la matière principale de votre contenu. Dans les faits, l’attention du lecteur baisse au fur et à mesure qu’il avance dans la lecture de l’article. Cette méthode consiste donc à placer au début du texte les informations importantes de façon à ce qu’elles ne passent pas inaperçues et tiennent le lecteur en haleine jusqu’au bout.

5. Au moins un CTA tu placeras

Pour générer des conversions, rien de plus efficace que des boutons CTA placés à des endroits stratégiques de votre contenu. Variez les formes, les couleurs, les textes. L’idée est de placer des CTA cohérents avec votre contenu. Selon le sujet, ils peuvent concerner une demande d’informations supplémentaires, un devis, le téléchargement d’une plaquette commerciale, une promotion à ne pas manquer, l’achat ou l’ajout d’un produit dans le panier…

6. Un contenu plus long que celui des concurrents tu écriras

Écrire pour écrire ne sert à rien. Mais face à une concurrence accrue et une quantité astronomique de contenus présents sur la toile – et par extension sur Google – proposer un texte plus long que ceux des concurrents permet de se différencier, notamment en séduisant Hummingbird. De plus, plus le contenu est riche, plus l’univers sémantique travaillé est étendu.

7. Les balises Hn tu utiliseras

En plus d’être incontestablement une bonne pratique SEO, le respect du balisage Hn permet de hiérarchiser logiquement le contenu. Le robot de Google comme l’utilisateur peuvent plus facilement s’y retrouver. Quant à vous, les h1, h2, h3 sont destinés à accueillir les mots-clés principaux, ce qui aide votre contenu à bien se référencer.

8. Des illustrations et visuels tu ajouteras

Dans une optique d’amélioration de l’UX, ajouter des visuels, photos, infographies, schémas et illustrations permet de rendre la lecture plus agréable. Arriver sur une page qui ne comporte que des gros pavés donne tout sauf envie de poursuivre la lecture. D’ailleurs, travailler les balises des fichiers images vous permet également d’enrichir votre SEO. Pourquoi s’en priver ?

9. Au maillage interne tu penseras

De ce concept SEO découle notamment celui de silos sémantiques qui permet de construire la structure d’un site en fonction des différentes thématiques qui y sont abordées. Le maillage passe d’un simple sommaire dans un contenu long-read, permettant d’accéder à de l’information située plus bas, à la complète stratégie de maillage interne. Pour lier vos différents contenus entre eux (pages, articles, fiches produit…), vous devez utiliser le maillage interne. Une bonne utilisation de cette technique de linking permet aussi d’indiquer à Google les synonymes afin d’élargir votre champ sémantique. Mais aussi de faciliter sa navigation à travers votre site tout en comprenant les liens logiques.

10. L’UX Content tu privilégieras

Pensez « UX », tant dans votre façon d’écrire que dans la présentation visuelle de votre contenu. Si l’UX Design a longtemps occupé le devant de la scène, on parle désormais d’UX Writing ou d’UX Content. La question de l’expérience de navigation est partout et Google lui accorde de plus en plus d’importance. Trouver les réponses attendues dans un contenu, c’est bien. Mais y trouver bien plus que ce que l’on avait initialement espéré, c’est encore mieux !

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le sujet et évangéliser en interne sur l’importance aujourd’hui de rédiger du contenu SEO qualitatif, à visée ROIste, veuillez remplir ci-dessous notre formulaire pour télécharger notre livre blanc dédié “Comment produire, optimiser, mesurer des contenus GoogleFriendly ?“.