9 éléments essentiels à ne pas négliger dans votre stratégie de SEO International [+Exemples]

Semji > Content Marketing > 9 éléments essentiels à ne pas négliger dans votre stratégie de SEO International [+Exemples]

Pour mener à bien l’internationalisation de votre marque, vous ne pouvez pas passer à côté de l’élaboration d’une stratégie SEO. En effet, si vous souhaitez développer au mieux votre business sur de nouveaux marchés, le SEO vous ouvre une porte vers le monde entier, sans aucune frontière.

La principale difficulté est que sur ces marchés se trouvent également des concurrents déjà bien installés. Malgré cette concurrence féroce, il n’est pas impossible de vous faire votre place et même de les dépasser !

Découvrez les 9 éléments essentiels à ne pas négliger pour mener une stratégie de SEO international performante et fructueuse.

 

💡 Envie d’aller plus loin ?
Nous avons récemment publié un livre blanc présentant une méthodologie exclusive alimentée par les conseils de 6 références du SEO et du Content Marketing (Amandine Bart, Charley Bouzerau, Karim Elmlih, Nicolas Nguyen, Vincent Terrasi & Christophe Vidal), pour vous aider à développer et à renforcer votre présence à l’international.

L’internationalisation, source de développement pour les entreprises françaises

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous vous proposons de prendre un peu de recul sur la situation des entreprises françaises à l’international grâce à quelques chiffres.

Selon le Bilan de la Team France Export, il existe un dynamisme très fort des entreprises françaises à l’international. Un nouveau record a même été atteint avec 135 600 entreprises exportatrices françaises en juin 2021.

135 600 entreprises exportatrices françaises en juin 2021

66% des entreprises déjà implantées à l’étranger souhaitent consolider leur présence sur leurs marchés

79% des entreprises voient l’internationalisation comme un levier de compétitivité

67% des entreprises voient l’internationalisation comme une opportunité d’innovation

87% des entreprises voient l’internationalisation comme un facteur de développement du chiffre d’affaires

32% des entreprises pensent que la croissance de leur CA passera par la conquête de nouveaux marchés

Pourquoi miser sur le SEO international ?

Qu’est-ce que le référencement international ? Ses avantages

Le référencement international (ou SEO international) vous permet d’affirmer votre présence sur Google pour chaque marché que vous souhaitez pénétrer. En quelques mots, cela consiste à acquérir des top positions dans les résultats de recherche sur vos différents pays cibles.

Même s’il reprend les grands principes d’une stratégie SEO classique (à savoir l’élaboration d’une stratégie de contenus, l’entretien technique de votre site et la mise en place d’une stratégie netlinking), le SEO international possède des spécificités auxquelles vous devez être attentif pour garantir la visibilité de votre marque dans un autre pays.

En internationalisant votre entreprise, vous :

  • multipliez vos perspectives de développement ;
  • développez de nouvelles opportunités business sur de nouveaux marchés ;
  • pouvez vous démarquer et faire grandir votre notoriété auprès de nouveaux clients.

Vous améliorez votre positionnement sur les SERP étrangères et, par conséquent, augmentez vos parts de marché !

Le SEO & le Content Marketing, les 2 leviers incontournables pour développer votre business

Tout comme pour votre pays d’origine, pour booster votre notoriété, votre visibilité, et atteindre rapidement vos objectifs d’acquisition, vous disposez de deux leviers ultra-puissants : le SEO et le Content Marketing.

Le contenu est incontournable pour augmenter l’attractivité des offres et produits de votre marque auprès des consommateurs, tandis que le SEO est essentiel pour assurer votre visibilité et capter des parts de marché.

Dans le but de booster le trafic sur votre site web et votre acquisition client, nous vous livrons dans cet article 9 éléments SEO & Content à ne pas négliger pour votre stratégie d’internationalisation.

Pour aller plus loin, nous vous délivrons également une approche unique dans notre livre blanc. Celle-ci consiste à analyser la stratégie des contenus SEO des sites concurrents les plus performants dans votre secteur afin de prioriser à votre tour vos efforts de production sur des contenus prometteurs.

Comment réussir votre stratégie SEO international ? Les 9 éléments essentiels à ne pas négliger

1. Choisissez votre hébergement et votre domaine

Pour partir sur de bonnes bases, vous devez dans un premier temps avoir une réflexion sur le plan technique. Notamment sur l’hébergement et le nom de domaine de votre site. Pour servir les ressources de votre site au plus près de votre cible (et par conséquent, réduire le temps de chargement de vos pages), vous devez bien souvent héberger votre site dans le pays cible pour obtenir une IP locale.

Vous disposez de trois principales options :

Top Level Domaine
Structure d’URL : nomdedomaine.fr
Sous-domaine
Structure d’URL : fr.nomdedomaine.com
Sous-répertoire
Structure d’URL : nomdedomaine.com/fr/
Le Top Level Domaine est pertinent si votre stratégie diffère d’un pays à l’autre, que vous ne proposez pas les mêmes offres et ne partagez pas les mêmes équipes. Cependant, un site en TLD ne reçoit pas d’autorité des autres versions du site. Le sous-domaine est traité comme un domaine à part entière. Celui-ci est indépendant de l’autorité des autres domaines, permettant une gestion autonome du site. Le sous répertoire est associé à l’autorité du domaine parent, mais est très pratique si le catalogue est identique sur les différents marchés.

2. Définissez votre ciblage (et votre structure d’URL)

La définition de votre ciblage ne doit pas se prendre à la légère : celui-ci est lié au cœur de votre stratégie de développement à l’international. La structure d’URL que vous adopterez doit-être en cohérence avec votre stratégie d’implantation.

Vous avez plusieurs possibilités pour définir votre ciblage :

Le Country Targeting (ou ciblage géographique)
Le ciblage géographique est pertinent lorsque vous visez un territoire spécifique, avec un catalogue différent en fonction de vos différents marchés. Il s’associe avec le Top Level Domain (nomdedomaine.fr, nomdedomaine.uk) et vous permet de clarifier votre ciblage géographique auprès de Google et des internautes, et d’être totalement indépendant des domaines de vos autres marchés.

Cependant, cela demande une infrastructure plus importante (1 site = 1 stratégie par pays), et vous ne profitez pas de l’autorité de vos différents domaines.

Le Language Targeting (ou ciblage linguistique)
Le ciblage linguistique est approprié dans le cas où vous proposez exactement le même catalogue sur tous vos marchés. Les sous-répertoires (nomdedomaine.com/fr/, nomdedomaine.com/uk/) sont particulièrement adéquats pour ce type de ciblage, car ils profitent de l’autorité de l’ensemble du domaine.

Toutefois, la localisation géographique du serveur étant unique, la distance physique entre le visiteur et le site web peut être augmentée, ce qui aura un impact négatif sur l’expérience utilisateur.

Dans le cas où votre marque se développe sur un pays comprenant différentes langues (comme le Canada, la Suisse ou la Belgique), on parle de multirégionalisme. La meilleure solution serait que d’opter pour un sous-domaine (fr.nomdedomaine.ca, en.nomdomaine.ca), afin que votre ciblage soit clair pour les moteurs de recherche et les internautes. Malheureusement, les sous-domaines ne profitent pas de l’ensemble de l’autorité du domaine.

 

💡 L’astuce Semji : Utilisez un CDN

Vous pouvez également faire appel à un Content Delivery Network (CDN) dans le cas où vous gérez votre site en sous-domaine ou sous-répertoire. Ce système permet à votre site d’être hébergé sur plusieurs serveurs simultanément situés à différents endroits dans le monde, afin de servir vos ressources au plus près de l’internaute.

3. Implantez des balises Hreflang

Les balises Hreflang, situées dans la balise <head> de votre page, indiquent aux moteurs de recherche la langue et la zone géographique de celle-ci. Une bonne utilisation de ces balises est indispensable pour positionner vos pages dans la bonne langue, limitant ainsi le taux de rebond et évitant le duplicate content entre vos contenus de la même langue destinés à des pays différents.

Vous pouvez également définir une langue par défaut avec la balise hreflang x-default pour les utilisateurs n’ayant aucune des langues spécifiées paramétrées sur leurs navigateurs.

4. Sélectionnez quels marchés, secteurs et mots-clés cibler

Vous pouvez, par exemple, partir des mots-clés sur lesquels vous vous positionnez sur votre marché local. Cependant, une simple traduction est parfois insuffisante : vous devez effectuer un travail de recherche approfondi pour trouver la traduction répondant exactement à l’intention de recherche des consommateurs sur votre nouveau marché.

Imaginons que vous soyez un site de vente de supports publicitaires : vous vous positionnez sur le mot-clé “Kakemono” sur votre marché domestique (la France). Force est de constater qu’en tapant votre requête sur une SERP UK (Royaume-Uni), “Kakemono” correspond à des tapisseries japonaises.

Vous devrez donc mener un audit sémantique pour dénicher les mots-clés les plus employés dans votre nouveau marché. Ici, on se rend compte que le terme le plus approprié serait “roller banners”.

Vous pouvez également anticiper les prochains mots-clés tendances ! Charley Bouzerau, expert SEO chez Semji, vous donne les clés pour anticiper les prochaines tendances sur les moteurs de recherche grâce à l’utilisation des signaux faibles.

5. Analysez la stratégie de contenu SEO des sites concurrents

Vous devez déterminer quels sont les sites les plus performants sur cette thématique, et sur quels mots-clés ceux-ci se positionnent. Par site performant, nous entendons : les sites publiant le plus de contenus et qui captent le plus de trafic SEO.

Vous obtenez alors une liste de mots-clés sur lesquels prioriser la production et l’optimisation de vos contenus. En organisant les données que vous avez récupérées sous forme de tableau, vous identifiez directement la quantité potentielle de trafic SEO à récupérer sur chaque mot-clé en fonction du trafic capté par les pages concurrentes.

Il ne s’agit que de la première étape d’une méthode d’analyse poussée sur les stratégies de contenus de vos concurrents, développée dans notre livre blanc.

6. Organisez votre production de contenu en cocon sémantique

Une fois votre liste de mot-clés confirmée, vous pouvez lancer la production de contenus. Enfin, presque ! Pour optimiser votre production, vous pouvez regrouper tous vos mots-clés par thématique, et adopter une approche cocon sémantique.

En quelques mots, le cocon sémantique consiste à produire plusieurs contenus autour d’une même thématique, tout en créant une arborescence logique pour faciliter le parcours utilisateur vers les pages les plus importantes pour votre business.

Dans notre livre blanc, vous retrouverez une méthode pour bien architecturer vos contenus en cocon sémantique, ainsi que les conseils de l’expert Christophe Vidal.

7. Construisez une stratégie de contenu et un calendrier éditorial adaptée au marché ciblé

Nous l’avons vu précédemment, en pénétrant de nouveaux marchés, vous devez déployer des stratégies de contenus SEO qui répondent aux attentes de vos différentes audiences. Il est donc essentiel de construire des plannings éditoriaux adaptés à chaque stratégie pour chaque marché.

“Vous devez segmenter votre stratégie de contenu en fonction du marché visé : vos différents marchés n’ont pas toujours les mêmes préoccupations. Les audiences des marchés ciblés ne s’attendent pas forcément aux mêmes typologies de contenu.”
Karim Elmlih, Lead SEO chez Qonto – SEO international : 4 étapes pour conquérir de nouveaux marchés

L’une des clés pour réussir votre stratégie de référencement international est l’anticipation, particulièrement si vous souhaitez maximiser la visibilité de vos contenus lors de temps forts commerciaux.

Pour cela, vous devez prendre connaissance des marronniers des différents pays que vous ciblez. Nous vous proposons également d’organiser votre production de contenu en suivant une roadmap composée de différents sprints : élaboration de la stratégie, préparation des briefs, production, validation, publication…

💡 L’astuce Semji : Utilisez une solution d’automatisation pour produire les bons contenus au bon moment

Une fois que vous avez identifié les marronniers de votre nouveau marché, il ne vous reste qu’une mission : anticiper et vous positionner sur des mots-clés stratégiques !

Imaginons que vous soyez une boutique en ligne vendant des produits de décoration. Il serait intéressant de vous positionner sur la requête “fête des Mères 2022”. Cependant, vous devrez être vigilants à les publier assez tôt (référez vous à notre roadmap) car ces contenus chauds deviennent très vite obsolètes.

Le module Idées de contenu de Semji vous présente des idées de contenus en faisant remonter les top contenus positionnés sur le mot-clé ciblé et les termes associés, incluant également les synonymes et les questions les plus fréquentes. Le module vous donne par ailleurs une indication sur le volume de recherche du mot-clé et sa difficulté.

En entrant la thématique “fête des mères”, vous pouvez voir que le module Idées de contenu met en évidence plusieurs contenus qui pourraient être judicieux d’intégrer à votre planning éditorial : “cadeau fête des mères france”, “cadeau personnalisé fête des mères”, etc.

Vous souhaitez dépasser vos concurrents sur des requêtes stratégiques ? Demandez-nous une démo.

 

8. Calculez le ROI de votre stratégie de contenu SEO

De manière très simple, vous devez savoir ce que vous investissez et ce que vous allez gagner pour calculer votre ROI.

Adopter une approche ROIste et data-centric vous permet de toujours avoir vos objectifs en tête, sans dévier de votre trajectoire initiale, et de justifier vos actions par les apports business qu’elles ramènent (et, pourquoi pas, débloquer encore plus de budget et de ressources !).

Enfin, le calcul du ROI vous donne une preuve de la rentabilité de votre stratégie de contenus. Dans le livre blanc, nous vous livrons une méthode pour quantifier la valeur de votre trafic SEO : il s’agit d’évaluer quel serait le prix pour acquérir le même trafic via la recherche payante grâce coût par clic du mot-clé. Vous en tirez donc l’économie réalisée. Téléchargez notre template de calcul du ROI de votre stratégie de contenu, disponible dans notre livre blanc.

9. Sachez quelles ressources solliciter, compétences à développer et outils utiliser

Chaque projet à l’international est différent : tout dépend de vos objectifs, de votre taille, mais aussi de vos ressources. Possédez-vous les bons outils ? Les bonnes compétences ?

Certaines entreprises sont capables de tout gérer en interne et depuis leur pays local, en s’équipant de solutions, en agrandissant leurs équipes et ont peut-être déjà des spécialistes SEO international dans leurs rangs. D’autres entreprises ont besoin de faire appel à une agence, à des prestataires externes pour bénéficier de leurs services et leur expertise.

💡 L’astuce Semji : Quelques outils utiles en fonction de votre objectif

Analyser les SERP : Semji, Ahrefs, Technical SEO Local Search

Analyser les tendances : Semji, Google Trends, Glimpse

Analyser vos données : Semji, Google Analytics

Traduire vos contenus : Polylang, Weglot, Deepl

Dans notre livre blanc, nous vous expliquons comment mettre à profit ces outils pour votre stratégie SEO international.

Exemples d’entreprises internationalisées et commentaires d’experts

Dans le cadre de votre stratégie internationale, vous pouvez enrichir votre réflexion grâce aux témoignages d’experts et des entreprises performant déjà à l’international.

Dans le livre blanc, vous bénéficiez de l’expertise de deux entreprises aux profils bien différents, mais qui ont rencontré les mêmes enjeux que vous : Waalaxy (Amandine Bart, Head of Acquisition) et la licorne française Qonto (Karim Elmlih, Lead SEO).

Le cas Waalaxy

Waalaxy a d’abord traduit son top 10 d’articles en France (en termes de trafic) dans différentes langues de façon automatique. Même si la traduction n’est pas parfaite, la publication de ces contenus permet à Waalaxy d’en estimer le potentiel. Lorsque les résultats sont concluants, les contenus bénéficient d’une traduction affinée avec l’aide de rédacteurs natifs. Au total, Waalaxy obtient une multiplication de 8,9 du nombre de visiteurs SEO mensuels grâce à sa stratégie SEO multilingue.

💡 Le conseil d’Amandine Bart (Head of Acquisition, Waalaxy) :
Soyez attentif à tous les détails

• Pensez à changer la requête cible dans la langue et veillez à ce que l’intention de recherche corresponde bien à celle-ci ;
• Faites attention aux liens internes et externes de vos articles : modifiez-les pour renvoyer votre audience vers des pages dans leur langue ;
• Veillez à ce que l’URL, le meta-title et la meta-description de votre contenu soient également traduits.

Vous pouvez également visionner notre webinar “Comment scale-up son SEO à l’international ? ”.

Le cas Qonto

De son côté, Qonto a construit une équipe de SEO Managers et de SEO Content Managers afin d’augmenter le volume de pages créées et optimisées. En travaillant étroitement avec les équipes locales, Qonto crée du contenu répondant aux enjeux de ses différentes audiences. Cela permet à Qonto de se positionner en top position sur Google grâce à des mots-clés business sur ses quatre marchés.

💡 Le conseil de Karim Emlih (Lead SEO, Qonto) :
Identifiez les business keywords pour chaque marché

Les mots-clés les plus stratégiques de votre marché actuel ne sont pas forcément ceux qui ont le plus fort potentiel de trafic dans un autre pays. Il existe des subtilités d’un pays à l’autre : il faut donc identifier les bonnes requêtes en fonction du marché visé, et privilégier l’adaptation à la traduction.

Vous pouvez également visionner notre webinar “Comment utiliser le SEO pour devenir une référence internationale ?”.

Les 5 points à retenir

Pour mener au mieux votre projet d’internationalisation, vous devez :

  • Définir une stratégie de ciblage claire et précise (language targeting, country targeting…),
  • Préparer votre site d’un point de vue technique (hébergement, domaine…),
  • Étudier vos concurrents à la loupe (quels mots-clés, quels types de contenus…),
  • Construire une stratégie éditoriale en fonction de chaque marché,
  • Réussir à projeter les gains SEO, mesurer les investissements et le ROI.

Vous l’aurez compris, de nombreuses entreprises placent l’internationalisation SEO au cœur de leur stratégie d’expansion à l’international. Pour cela, vous devez élaborer une stratégie de contenu SEO parfaitement ficelée, afin de garantir votre rentabilité sur vos nouveaux marchés et la réussite de votre implantation. Découvrez notre livre blanc pour préparer ou consolider votre conquête de nouveaux marchés internationaux !

À lire également : Réussir sa stratégie SEO multilingue en 12 points clés