fbpx

7 conseils pour le référencement de votre vidéo, ou Vseo

Semji > SEO > 7 conseils pour le référencement de votre vidéo, ou Vseo

Outil marketing très puissant, la vidéo est devenue pratiquement incontournable lorsqu’on souhaite générer de l’audience sur la toile. Pour autant, il ne suffit pas de créer ce type de contenu et de le mettre en ligne pour qu’il soit vu. Dans cet article, nous vous donnons quelques clés pour accroître la visibilité de vos vidéos et ainsi vous aider à remplir vos objectifs.

1 – Comment bien référencer une vidéo sur Google Youtube, plateforme aux chiffres d’audience impressionnants ? (SEO sur YouTube)

Avec son audience gargantuesque (plus de 2,2 milliards d’utilisateurs dans le monde), Youtube, propriété de Google, est un environnement incontournable pour les créateurs de contenus et ce quels que soient leurs objectifs (branding, attirer de nouveaux prospects, fidéliser…).

Toutefois, avec 500 heures de vidéos publiées sur cette plateforme chaque minute, la concurrence y est aussi féroce ! Pour autant, tous les utilisateurs n’optimisent pas les podcasts, émissions et autres contenus qu’ils mettent en ligne, et n’exploitent ainsi pas leur plein potentiel, qu’importe leur qualité intrinsèque.

La première bonne pratique à mettre en œuvre est tout simplement de soigner la description de sa vidéo et de renseigner précautionneusement les différents champs sur Youtube avant la publication.

Il est primordial de choisir des mots-clés pertinents (les tags sur Youtube), qui permettent de contextualiser le contenu. Songez que ce sont les mêmes mots-clés par lesquels les internautes sont susceptibles de vous trouver !

La rédaction d’un titre de vidéo impactant et l’utilisation d’une miniature accrocheuse demeurent aussi cruciales. En effet, il a été démontré que ces deux éléments influencent le taux de clics, qui est lui-même un critère de référencement naturel (SEO) et favorise ainsi un bon positionnement lorsqu’il est élevé.

Parmi les autres astuces et conseils d’optimisation à suivre sur Youtube :

  • Encourager les internautes à commenter ou mettre un pouce si le contenu leur a plu,
  • Inciter les internautes à s’abonner et partager la vidéo,
  • Créer des playlists thématiques,
  • Chapitrer les vidéos de moyenne et longue durée pour améliorer l’expérience utilisateur.

2 – Tirer parti du motion design : le type de vidéo SEO virale par excellence

La durée du visionnage présente une importance considérable dans le classement des vidéos, n’importe quel référenceur qualifié en VSEO (Video Search Engine Optimization) vous le confirmera.

De plus, il est fondamental de voir les internautes – qu’ils soient influenceurs populaires ou utilisateurs lambda – s’approprier le contenu et le partager sur Facebook, Twitter ainsi que sur les autres réseaux sociaux.

En effet, les moteurs de recherche, Google en tête, les prennent comme des signaux positifs et leur offrent davantage de visibilité quand les internautes s’y intéressent. Et parmi les types de vidéos en vogue qui à la fois sont virales et présentent des durées moyennes de visionnage importantes, on compte celles en motion design.

Avec leurs animations 2D / 3D, elles se démarquent des vidéos conventionnelles et confèrent aux entreprises qui en sont à l’origine une image dynamique. Tout aussi important, elles contribuent à l’expérience utilisateur globale et aident à orienter les internautes lorsqu’elles sont au cœur de la stratégie marketing d’une boutique ou d’un site vitrine.

Ainsi, les vidéos motion design concourent à diminuer le taux de rebond… facteur important s’il en est pour le SEO.

3 – Importance de bien choisir les plateformes pour l’hébergement et le référencement de sa vidéo

Si Youtube constitue de loin l’hébergeur de vidéos le plus populaire, vous pouvez très bien lui préférer d’autres plateformes, en fonction de la nature de vos contenus et par conséquent des cibles que vous aspirez à toucher.

Comme alternative généraliste, on distingue Dailymotion, qui a l’avantage d’avoir été créé en France !

Il y a ensuite Vimeo, plébiscité des entreprises de domaines d’activités variés qui publient des vidéos particulièrement travaillées.

Nous songeons évidemment à Twitch, dont l’ascension a été fulgurante ces dernières années. Après avoir davantage suscité l’attention des seuls passionnés de jeux vidéos, elle est désormais employée par des créateurs de contenus vidéos dans les secteurs d’activité du voyage, de la cuisine, du bien-être…

Si c’est particulièrement voire exclusivement une population jeune que vous désirez intéresser, la présence sur TikTok s’impose, bien qu’elle nécessite de votre part la mise en ligne de vidéos courtes et dynamiques.

Pinterest fait office d’énième solution pour générer du trafic à l’aide de vidéos, sachant que ce réseau social est très majoritairement prisé des internautes féminins et que les vidéos natives n’y peuvent pas dépasser une durée de 15 minutes.

4 – Intégrer la vidéo sur son site web pour améliorer son référencement

Vous disposez de votre propre vitrine digitale ? Autant en tirer profit et publier votre vidéo sur votre site web. Si elle incarne un élément fondamental de votre stratégie marketing, donnez-lui une place prépondérante en page d’accueil ou mettez-la en avant sur une page de destination ou un article de blog qui bénéficie déjà d’un excellent référencement naturel.

Travaillez autant que faire se peut le contexte sémantique de la page, avec une description autrement plus développée que celle que vous avez par exemple pu rédiger sur Youtube, et dans l’idéal, incluez la vidéo au sein du texte pour la contextualiser.

Prévoyez un paragraphe d’au moins 300 mots présentant la vidéo en incluant les mots-clés visés. Bien entendu, si vous disposez d’un site internet multilingue, vous avez intérêt à proposer un sous-titrage. L’un des autres avantages de cette initiative, c’est de pouvoir analyser les statistiques d’audience de ladite page, et ainsi appréhender le comportement des internautes.

Pour aller plus loin, on pourra même opter pour la transcription de la vidéo. D’excellents logiciels de transcription de vidéo existent sur le marché. L’application Authôt (une technologie de reconnaissance vocale française) favorise l’accessibilité et la visibilité des contenus multimédias.

Attention, afin de ne pas détériorer les performances d’affichage de votre site web, n’hébergez pas de vidéos directement sur votre site. Préférez l’affichage de la vidéo via YouTube (ou une autre plateforme de vidéo).

En outre, n’oubliez pas de faire un lien depuis la plateforme vidéo vers votre site web, dont vous pourrez choisir l’ancre, un excellent moyen de positionner la vidéo sur certains mots-clés. Et si vous possédez plusieurs vidéos sur votre chaîne YouTube, n’hésitez pas à faire des liens entre plusieurs vidéos faisant partie d’une même thématique, l’algorithme appréciera !

5- Optimiser la page de la vidéo sur son site et favoriser la visibilité des résultats sur Google

Une fois que votre page est prête, il reste des manipulations à faire afin que votre contenu soit visible à la fois pour les moteurs de recherche mais aussi pour les internautes ! Il s’agit d’inclure des données structurées. Ce sont des informations placées dans le code source, qui permettront à Google de bien comprendre votre contenu, mais aussi d’afficher des fonctionnalités spéciales dans les résultats de recherches Google (rich snippets).

Différentes balises de données structurées existent pour les vidéos :

  • VideoObject : renseignements sur la description, l’URL de vignette, la date d’importation, la durée,…
  • BroadcastEvent : baliser les vidéos diffusées en direct pour pouvoir afficher un badge “En Direct” (influenceurs, événements sportifs, …)
  • Itemlist : baliser les pages contenant une liste de vidéos pour activer un carrousel hôte de vidéos
  • Clip : marquer manuellement les segments importants de votre vidéo pour aider les utilisateurs à accéder rapidement à des points précis
  • SeekToAction : Activer les temps forts en expliquant à Google le fonctionnement de sa structure d’URL afin de lui permettre d’identifier automatiquement les temps forts et de renvoyer les utilisateurs vers ces points précis dans la vidéo.

6 – Obtenir des liens en dur pour l’amélioration et l’optimisation du référencement naturel de vidéo

Beaucoup de professionnels non avertis croient à tort que le positionnement de leur vidéo est essentiellement lié à leur capacité à en faire un contenu viral sur les réseaux sociaux.

Pourtant, il suffit de s’intéresser au fonctionnement de l’algorithme de Google pour comprendre que ce dernier classe ses résultats de recherche (vidéos comprises) à la faveur de bien d’autres paramètres, dont le nombre de liens retours (ou hypertextes / backlinks).

Ces éléments sont en effet considérés comme des signaux positifs, ils font office pour le moteur de recommandations pertinentes de la part des internautes. Pour cette raison, nous vous invitons à obtenir des backlinks de vos vidéos sur des sites web divers et variés (annuaires, blog, sites d’actualité…).

7 – Se faire accompagner par une agence de spécialistes en référencement naturel

Le référencement d’une vidéo n’est pas une tâche à prendre à la légère ! Pour vous accompagner dans l’optimisation de la visibilité de vos contenus vidéo, vous pouvez faire appel à Semji.

Notre équipe d’experts SEO vous donnera toutes les clés pour gagner des positions quel que soit le format de votre contenu, ainsi qu’un accompagnement adapté à vos besoins pour vous aider à dépasser vos objectifs.

Quels que soient vos enjeux (visibilité, trafic, conversions…), vous bénéficiez d’une expertise SEO à la pointe agrémentée d’une plateforme innovante pour répondre aux attentes de votre audience et de Google. Demandez-nous une démo !

Testez IA WRITING SEMJI